Les erreurs à éviter quand on éduque son chat

Education chat
Gribouillage papier

Adopter un chat est tout sauf un acte anodin. En effet, accueillir un chat dans son foyer exige de connaître au minimum les bases de son éducation, pour ne pas commettre d'impairs et assurer l'épanouissement familial tout autant que celui de l'animal au sein de la demeure. Certains gestes et actes peuvent en effet entraîner de graves problèmes de comportement chez le chat. Dans cet esprit, nous vous proposons de découvrir tout au long de cet article les erreurs principales à ne surtout pas faire lorsque l'on a chez soi un petit compagnon félin. 

Lésiner sur les accessoires essentiels

Morsures, griffures, ces moyens d'expression sont tout à fait naturels et vitals chez le chat, étant donné sa nature de félin.

Ainsi, même si ces comportements peuvent aussi leur servir pour manifester leur mécontentement par rapport à un comportement inapproprié de leur maître, la grande majorité du temps, cela reste tout simplement instinctif chez eux. Ainsi, pour que vous puissiez cohabiter en toute harmonie avec eux en évitant les accidents malheureux (éraflures sur les murs, le mobilier, le canapé, ou pire sur votre personne), le mieux reste encore d'investir dans les accessoires essentiels indispensables au chat :

  • Griffoirs,
  • Arbres à chat,
  • Litière,
  • Jouets pour chats...

Si l'espace du chat n'est pas adapté à sa nature, et s'il ne dispose pas de jouets et d'éléments sur lesquels s'amuser, il paraît normal qu'il cherche à se défouler sur vos propres affaires (chaussures, meubles, etc.). Assurez l'équilibre du chat et votre sérénité d'esprit, en ne lésinant pas sur ces moyens de précaution. 

Surestimer le côté indépendant du chat

Bien que le chat soit sûrement l'un des animaux domestiques les plus indépendants, notamment en comparaison au chien, il n'en reste pas moins, à plus ou moins fort degré, selon les races, un animal sociable qui a besoin de compagnie et de vie sociale pour son épanouissement.

Ainsi, veillez avant l'acquisition de votre matou à bien vous renseigner sur la personnalité de la race du chat que vous avez dans le viseur, pour être sur que celle-ci s'adapte bien à votre propre tempérament.

Un chat comme le british shorthair  ou le Siamois, très extravertis, détestent par exemple la solitude et recherchent en permanence la compagnie d'autres animaux ou de ses maîtres. Tandis que d'autres races de chat à l'image de l'Abyssin ou du Bengal sont par exemple beaucoup plus indépendants. 

Se montrer violent avec son chat

S'il y a bien une erreur à ne surtout pas commettre avec son chat, c'est bien celui d'être violent. Et oui, de votre relation avec votre chat, retenez-le bien, la violence doit totalement être proscrite ! Et ce, quelle que soit la gravité des méfaits de votre matou. 

En effet, il existe des manières bien plus efficaces pour recadrer son chat lorsque celui-ci fait des bêtises. Des méthodes inspirées directement de celles de mère chatte avec son chaton et beaucoup de techniques réussies de vétérinaires :

Comment dresser un chat comme sa mère le ferait ?

A l'instar de maman chatte, lorsque chaton a commis quelques petits excès, adoptez ses mouvements de réprimande !

Si votre chat vous mord, vous griffe ou âbime les objets de votre intérieur, nul besoin comme on l'a dit et redit de recourir à la violence, une petite prise ferme rapide par la peau du cou pour l'immobiliser, exactement comme le ferait sa mère suffit en général à refréner ses ardeurs et à lui faire passer l'envie et la velleité de fauter à nouveau. 

Vous pouvez accompagner le geste d'un petit chuintement d'avertissement. À terme, le chat assimilera ce bruit à l'interdiction, et cessera ses méfaits dès que vous commencez à chuinter.

Comment éduquer un chat à la méthode des vétos ?

Autres alternatives qui s'offrent à vous, plutôt que de réprimander votre chat exactement comme sa mère le ferait, il y a aussi la solution pour vous d'avoir recours aux bonnes vieilles techniques des vétos qui fonctionnent.

Ainsi pour recadrer votre chaton ou votre chat à leur manière, ci-après deux techniques qui ont fait leurs preuves :

  • Lui envoyer un jet d'eau avec un vaporisateur sur le fait : Et nous insistons sur ce dernier point, pour que le chat comprenne que ce qu'il fait est mal, il est extrêmement important qu'il soit réprimandé immédiatement sur le fait.
  • Utiliser tout simplement le "NON" de manière ferme : Lorsque vous prenez votre chat en flagrant délit de sottise, une réprimande verbale simple est tout aussi efficace ! Haussez légèrement le ton et faites-lui remarquer fermement que ce qu'il fait n'est pas acceptable. Votre changement de ton associé à votre fermeté de posture suffiront généralement à l'arrêter. 

Vous connaissez à présent les gestes à éviter pour être sûr d'avoir un chat sage et bien dressé !

Partagez cet article: