Comprendre le langage des chats

Comprendre le comportement d'un chat
Comportement chat

Bien comprendre le comportement du chat est le gage d’une bonne cohabitation entre le maître et l’animal. Contrairement aux humains, qui communiquent essentiellement avec la parole, le chat possède son propre langage corporel. Pourquoi est-ce qu’il ronronne ou miaule ? Pourquoi est-il devenu agressif ? Que signifie la position de ses oreilles ou de sa queue ? Si vous voulez décrypter le langage du chat et mieux comprendre son comportement, poursuivez votre lecture.

Comprendre son chat : décrypter les postures et attitudes

Le chat a plusieurs façons bien à lui pour communiquer avec son maître. Outre les miaulements et les ronronnements, il peut transmettre un message à travers ses gestes et sa posture, comme nous allons le voir.

Le langage du chat avec les oreilles, les yeux et la queue

Si vous êtes novice ou avez adopté un matou pour la première fois, vous pourrez avoir un peu de mal à comprendre son langage. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à un comportementaliste pour chat.

Les parties du corps que le chat utilise le plus pour communiquer sont les oreilles, les yeux et la queue :

  • La queue : si elle est basse, cela peut dire que le chat a peur. Si elle est levée, c’est une marque de joie ou d'attente. Si le félin bat sa queue, il est contrarié.
  • Les yeux : si le chat cligne plusieurs fois ses yeux ou les ferme, c’est une marque d’appréciation pour son propriétaire. S’ils sont grands ouverts, le chat peut avoir peur ou être aux aguets.
  • Les oreilles : si elles sont droites ou un peu inclinées en avant, le chat se concentre. En arrière, c’est une marque de peur.

Les marques d’affection

Votre chat se frotte-t-il à vous souvent ? Cela veut dire qu’il vous apprécie. En frottant sa tête, son corps et sa queue sur vous, il dépose sur vous des phéromones pour créer un lien avec vous et pour vous marquer comme sa « propriété ».

Parfois, il peut vous pétrir avec ses pattes, tenter de vous vous mordiller ou lécher. Ce sont autant de signes d’affection utilisés par le chat.

Le langage du chat quand il va mal

Le chat qui souffre ne le montre pas forcément. À l’état sauvage, cacher sa souffrance permet à un félin de cacher sa faiblesse à un prédateur.

Pour savoir si votre animal va mal, voici différents signes alarmants :

  • Il peut changer son comportement,
  • S’isoler,
  • Devenir agressif,
  • Négliger sa toilette,
  • Devenir apathique…

Le chat est connu pour ses routines. S’il change brusquement ses habitudes, vous devez savoir pourquoi. Notez que le ronronnement peut également être un signe de souffrance (le chat essaie alors de se assurer). Des ronronnements inhabituels ou continus peuvent ainsi vous alarmer.

Le miaulement dans le langage du chat

Le miaulement est plutôt destiné aux humains, et il est rare que les chats utilisent le miaulement pour communiquer entre eux.

Le chat miaule pour exprimer un besoin particulier. Le décryptage des différentes vocalisations de votre animal s’apprend avec le temps. En le nourrissant et en jouant avec lui et en lui consacrant souvent du temps, vous finirez par associer ses vocalisations à une demande particulière.

En effet, les miaulements changent en fonction des situations selon que matou a peur, faim, besoin de câlins, mal … Les tonalités changent également si le chat est mécontent ou qu’il veut jouer.

De manière générale, un miaulement doux et calme sera un signe d'affection ou de demande. Plus les miaulement seront forts et rauques, et plus vous pourrez prédire de l'agressivité chez le chat. Naturellement, un chat qui groule ou crache vous fait directement part de son agressivité ou de sa peur.

Le ronronnement dans le comportement du chat

Le ronronnement, produit par contraction du larynx, est aussi un moyen pour le chat de communiquer. Il est souvent associé au bien-être et à la volupté qu’éprouve le félin. En effet, c’est bon signe si votre animal ronronne sous vos caresses ou en s’asseyant sur vos genoux.

Mais le ronronnement peut aussi se produire quand il apprécie une nourriture. C’est ainsi qu’un chat peut ronronner en goûtant une gamelle de croquettes.

De même, un chat stressé ou qui souffre peut également ronronner. Dans ce cas, il se sert du ronronnement pour se rassurer. Ce type de langage ambigu utilisé par votre animal est donc à interpréter selon la situation où il se produit.

Partagez cet article: