Le B.A-ba de l'alimentation du chat

Tout sur l'alimentation du chat
L'alimentation du chat

D'emblée, sachez qu'une grande part du capital santé du chat est apporté par son assiette ! Garante de sa qualité de vie et de sa longévité, la nourriture du chat doit être étroitement surveillée. Toiut comme nous, les humains, devons toujours prendre soin d'avoir une alimentation équilibrée, nos chats, eux aussi, doivent bénéficier d'une alimentation pleinement adéquate et répondant à tous leurs besoins nutritifs. Dans cet article, nous faisons la lumière pour vous sur toutes les bases de la nourriture pour chat. 

La nutrition du chat

Entre nourriture industrielle et nourriture ménagère pour son félin, le choix est souvent vite fait, surtout pour les familles actives qui n'ont raisonnablement pas le temps tous les jours de leur concocter une alimentation équilibrée.

S'il est communément admis qu'une nourriture ménagère justement dosée sera toujours plus qualitative qu'une nourriture industrielle moyenne gamme, il n'est toutefois pas avisé de stigmatiser la nourriture industrielle qui peut parfois être de très bonne qualité et apporter tous les nutriments essentiels et indispensables à votre chat !

Les nutriments quotidiens devant être apportés à votre chat

Pour être dite équilibrée, l'alimentation du chat doit obéir à une règle générale toute simple : 40 à 50 grammes de ration pour chaque kilo de son poids qui devra être composée si elle est faite-maison de 50% de viande animale légèrement bouillie, de 20% de légumes verts cuits, de 20% de céréales très cuites, le reste quant à lui devra être un complément de vitamines et d'huile.

Les six (06) principaux éléments nutritifs indispensables au chat sont ainsi:

  • des protéines
  • des matières grasses
  • des minéraux
  • des vitamines
  • des hydrates de carbone
  • et enfin de l'eau

Outre cette règle, il faut aussi toutefois prendre en compte les facteurs âge et caractéristiques du chat pour une alimentation saine. Ainsi une chatte allaitante ne sera par exemple pas nourrie de la même façon qu'un chat adulte plus ou moins actif. Il est aussi nécessaire de savoir que les besoins énergétiques du chat diminuent avec l'âge.

En termes de besoins énergétiques donc, si un chaton de moins de 5 semaines recquièrera environ 250 Kcal/kg, un chat adulte assez calme lui aura un besoin énergétique de 60 à 70 Kcal/kg/jr tandis qu'un chat adulte plus dynamique nécessitera un apport 80 à 90 Kcal d'énergies/kg/jr. Autre besoin énergétique encore pour une chatte alaittante qui devra avoir un apport énergétique suffisant d'un minimum de 270 Kcal/kg. Quant à la chatte en gestation, son besoin minimum de 90 à 100 Kcal/kg devra, lui aussi être couvert.

Choisir une nourriture industrielle pour chat de bonne qualité

Puisque tous les propriétaires de chat ne peuvent se prévaloir d'être des experts en nutrition animale, le mieux reste toujours de se fier à des règles toutes simples pour s'aiguiller. Ainsi, si pour certains produits alimentaires, le prix n'est pas forcément garant de la qualité du produit, force est encore de reconnaître que dans le secteur des croquettes pour chat, les tarifs restent encore un indicateur clé de la qualité ou pas du produit. Ainsi, méfiez vous de tout ce qui est croquettes ou pâtés pour chat proposés à moins d'un euro le kilo, la qualité ne pourra pas être au rendez-vous et votre petit compagnon ne pourra qu'en pâtir !

A contrario, pour être sûr de nourrir votre chat avec des produits industriels qui restent de qualité, misez en toute confiance sur les marques vendues en animaleries ou chez les vétérinaires. Ces derniers, plus sensibles et plus craintifs de la mauvaise publicité que leur occasionerait une mauvaise qualité de produits, recèlent en général dans les rayonnages de leur magasin la crème de la crème de l'alimentation féline !

Quelques règles d'or essentielles concernant l'alimentation du chat !

Pour éviter toute erreur en matière d'alimentation du chat, voici quelques règles à suivre absolument :

1) Evitez à tout prix les restes ménagers !

On ne le répètera jamais assez, les restes ménagers sont hautement nuisibles pour vos petits compagnons à quatre pattes. Ainsi, évitez à tout prix, et cela même occasionnellement de nourrir votre chat avec vos propres restes.

Avec des besoins alimentaires bien différents de ceux de l'humain, le chat, ne doit en aucun cas être alimenté comme nous sous peine de leur infliger des désordres digestifs et un stress important inutile qui se répercutera à coup sûr sur son tempérament. Aussi, lui donner des petites gâteries à l'image par exemple de petits gâteaux peut être très dangereux pour sa santé. Veillez donc à ne surtout pas commettre cet impair !

2) Veillez à ce que votre chat ne manque pas d'eau !

Indépendamment du type de nourriture que vous donnez à votre chat, que celle-ci soit sèche ou molle (humide), veillez à ce que votre chat, même si celui-ci n'est pas un grand buveur ait toujours à sa disposition une écuelle remplie d'eau.

Autrement qu'en donnant à votre chat de l'eau sous sa forme pure et naturelle, vous pouvez aussi l'implémenter à son alimentation via son seul repas humide indispensable de la journée avec par exemple de la soupe préparée avec du bouillon de viandes ou de légumes enrichies de céréales ou encore pourquoi pas aussi de fromage. 

3) Prenez garde aux changements !

Si le chat est souvent qualifié d'animal snob et difficile, force est de reconnaître que cela n'est pas entièrement faux. En effet, le chat très constant et très sûr de ses goûts alimentaires n'est pas à proprement parler très friand de changements gustatifs et n'hésitera aucunemement à bien vous le faire comprendre en boudant tout bonnement sa gamelle.

Ainsi, une fois que vous avez trouvé la bonne combo alimentaire du point de vue nutritionnel et gustatif pour votre petit félin, limitez au maximum les changements de nourriture intempestifs !

Donner sa nourriture au chat: à quelle fréquence ?

Pour ce qui est de la fréquence alimentaire du chat, une seule règle prévaut: peu de nourriture mais souvent ! En effet, le chat qui a souvent faim tout au long de la journée est un grand grignoteur qui peut se nourrir jusqu'à plus d'une dizaine de fois par jour hormis ses repas principaux. La question se pose alors de comment lui donner ses repas de manière avisée pour un équilibre nutritionnel et psychique optimal? 

Privilégier le système du repas en libre service pour les grignotages du chat

Puisque l'alimentation du chat se répartit aussi bien en journée que pendant la nuit, l'idéal est encore de faire l'acquisition des distributeurs automatiques de nourriture pour chat pour le leur laisser toujours disponible des petites croquettes en libre service. La quantité cependant, pour éviter l'obésité du chat notamment lorsque celui-ci est un chat d'appartement, un chat castré ou une chatte stérilisée devra être subtilement dosée. Ce système en plus de leur assurer un apport énergétique suffisant et étalé tout au long de la journée et de la nuit contribue pour beaucoup à prévenir le tempérament fugueur du chat (lequel ne fugue il faut le savoir ne fugue que par sa nature de prédateur). Une alimentation suffisante à disposition permanente peut ainsi refréner ce comportement. 

Les repas principaux du chat

Concernant les repas principaux du chat, lors de ses quatres premiers mois, le chat doit avoir au minimum quatre repas par jour. De quatre à six mois ensuite, celui-ci devra avoir droit à 3 repas par jour pour ne finir au delà de cet âge par n'avoir besoin que de 2 repas par jour ! 

*Maintenant que vous savez tout des bases de l'alimentation du chat, nous vous invitons aussi pour accueillir votre futur compagnon dans les meilleures conditions et en toute sérénité à consulter nos articles traitant de leur éducation en suivant ce lien !

Partagez cet article: