Qui est le sacré birman ?

Le sacré de Birmanie
Le chat sacré birman

Vous cherchez un chat doux, joueur et sociable ? Pourquoi ne pas opter pour l’adoption d’un sacré de Birmanie ? Cette race très aimée en France se plait autant dans une grande famille qu’avec une personne seule. Le sacré birman peut vivre sans problème dans un appartement et vous fait profiter de son caractère doux et affectueux. D’où vient ce chat ? Nous vous dévoilons tout.

D’où vient le sacré de Birmanie ?

Le sacré de Birmanie possède sa propre légende. L’origine de ce chat est en effet entourée de mystères. On peut cependant retracer quelques faits historiques qui expliquent son arrivée en France :

La légende du sacré birman

Selon une légende très rependue, le sacré de Birmanie serait apparu dans un temple birman créé à la gloire d’une déesse « dorée aux yeux de saphir ». Le tout premier chat de cette race porterait le nom de Sinh. Ce dernier, dont la robe était blanche, était le fidèle compagnon d’un des prêtres du temple.

Un jour, le lieu fut attaqué et le prêtre tué devant les yeux de son animal de compagnie. Sinh se métamorphosa alors : ses yeux prirent la couleur bleue des yeux de la déesse du temple, et sa fourrure se teinta de reflets dorés.

L’histoire raconte que le chat mourut de chagrin quelques jours plus tard, et que tous les chats des alentours subirent les mêmes transformations que Sinh. Le sacré de Birmanie était né.

Les faits historiques concernant le sacré de Birmanie

Il semblerait qu’un couple de sacré birman aurait été ramené en France au début du XXe siècle. Le mâle serait mort durant le trajet de Birmanie jusque dans l’Hexagone, mais la femelle aurait mis au monde plusieurs chatons dont l’un était surnommé « Poupée de Madalpour ».

Selon d’autres sources, plus crédibles, le sacré de Birmanie serait né d’un croisement entre un persan et un siamois. La race est officiellement reconnue en 1996, grâce au travail acharné de certains élevages qui se sont battus pour maintenir cette espèce.

Les caractéristiques physiques standard du sacré de Birmanie

Le sacré de Birmanie possède des caractéristiques physiques le rapprochant à la fois de la race des persans et de celle des siamois :

Le corps du sacré birman

Ce chat à l’ossature lourde et au corps massif est généralement d’une taille moyenne. Il possède une musculature puissante et ferme. Sa queue n’est ni très longue, ni courte, et généralement bien proportionnée au reste du corps.

Les pattes du chat birman ont une taille modérée tandis que le bout des pattes est arrondi et grand.

La tête du sacré de Birmanie

Un peu plus longue que large, la tête du sacré de Birmanie est ronde et forte. Des joues pleines prennent une bonne partie du visage du chat, tandis que son front est légèrement arrondi et son nez court, droit et busqué.

Le sacré birman possède un large museau avec un menton fort. Ses oreilles sont de taille moyenne, légèrement inclinées et ont une extrémité arrondie.

Les yeux des sacrés birmans sont grands et forment presque un rond parfait. Leur couleur est bleue, le bleu foncé étant la teinte la plus recherchée. Le coloris des yeux du chaton de la race du sacré de Birmanie se stabilise lorsqu’il atteint les 16 semaines.

Le sacré birman : sa robe et sa fourrure

La fourrure du sacré de Birmanie est mi-longue et possède un toucher extrêmement soyeux. Sa robe est exclusivement pigmentée aux niveaux :

  • De la queue,
  • Des pattes,
  • Des oreilles,
  • Du masque.

Pour être admis en concours, un sacré birman se doit d’avoir des gants se terminant en pointes, mais également aucune trace blanche sur les parties plus sombres, telles que le museau ou le bout des pattes.

Les couleurs du sacré de Birmanie

Le coloris originel du sacré de Birmanie est le seal point : la fourrure est de couleur crème, les points et le nez sont brun foncé et les coussinets rose et brun foncé.
Cependant, il existe aujourd’hui, à force de croisement, plusieurs autres couleurs :

  • Le blue point : l’ensemble de la fourrure est blanc avec des reflets bleutés, les points sont bleu-gris, le nez bleu ardoise et les coussinets rose et bleu-gris.
  • Le chocolate point : le corps possède une teinte ivoire, les points sont chocolat au lait, le nez cannelle rosé et les coussinets roses et chocolat clair.
  • Le lilac point : la fourrure se colore d’un blanc glacé, les points sont gris acier rosé, le nez mauve et les coussinets roses et lavande-rosé.
  • Le red point : le corps est crème, mais tire vers le blanc, les points sont roux, le nez et les coussinets sont roses.

Le caractère du sacré birman

Le sacré de Birmanie est un chat calme, voire réservé. Il se fait peu entendre, il est doux et tolérant. C’est le compagnon idéal des familles avec enfants, mais aussi des couples ou des personnes seules.
Il aime le contact, mais peut également se sentir à l’aise en promenade solitaire. Ce n’est pas un grand amateur de bruit et de chaos.

Il s’entend bien avec les autres chats et les chiens. Joueur, il préfère vivre avec d’autres animaux, voire un autre sacré birman.

Il a tendance à être le chat d’une seule personne avec qui il entretient des liens affectifs particuliers. Il choisit selon ses propres critères avec qui il aura une relation privilégiée. Il est extrêmement affectueux s’il est dans un environnement aimant.

Partagez cet article: