Les vers chez le chat

Différents types de vers
Vers chez le chat

Les vers du chat attaquent principalement ses voies digestives. La plupart du temps, cela se traduit par des troubles intestinaux. Il existe différents types de vers qui sont nocifs pour le chat, mais rarement transmissibles à l’homme. Pour que votre animal ne souffre pas plus que de raison, nous vous dévoilons comment identifier les vers chez le chat, et les gestes à adopter pour les éviter au maximum.

Les différents types de vers du chat

Il existe plusieurs types de vers chez le chat. Ces derniers s’attaquent principalement au système digestif de votre animal à quatre pattes. Voici les principaux vers connus pour affecter le chat :

Les vers ronds du chat : ascaris et ankylostomes

Ces derniers ont pour principale victime le chaton. Les ascaris s’attaquent systématiquement à tous les chatons, les ankylostomes, quant à eux, sont plus présents chez les chatons d’élevages ou bien vivant à la campagne. Ils peuvent mesurer jusqu’à 20 centimètres de longueur et se nourrissent au détriment de l’animal.

Ces vers entrainent des symptômes comme :

  • Des diarrhées,
  • Des vomissements,
  • Des constipations,
  • Des ballonnements abdominaux,
  • Un amaigrissement,
  • Des retards de croissance,
  • De l’anémie,
  • Une obstruction ou une perforation des parois intestinales.

Les derniers symptômes sont les plus graves et peuvent entrainer la mort du chaton. Il est donc primordial d’agir, dès l’apparition d’un de ces symptômes.

Les vers plats : ténia

Le ténia, aussi appelé ver solitaire du chat, peut, lui, mesurer jusqu’à 80 centimètres. Généralement, les chats sont infecté par ce ver à cause des puces, qui sont souvent porteuses d’œufs de ténia. Il a la forme d’un petit anneau blanc ou de « grain de riz ». On le trouve accroché autour de l’anus du chat, ou bien là où il s’assoit.

La plupart du temps, il n’y aura que des symptômes modérés comme :

  • Des démangeaisons,
  • Des diarrhées,
  • Des poils ternes.

Dans des cas rares, le ténia peut déclencher des symptômes violents comme des maux de ventre importants.

Identifier les vers chez le chat

Pour identifier les vers chez votre chat, il est important de l’observer régulièrement avec attention. Dès l’apparition d’un des symptômes de la liste ci-dessus, il est important d’agir et de ne pas laisser la situation se dégrader.

Pour cela, vous pouvez :

  • Examiner le pelage de votre chat : est-ce qu’il a changé ? Est-ce que ses poils sont plus ternes ? Est-ce que sa peau a l’air déshydratée ?
  • Vérifier les gencives de votre animal : un chat en bonne santé a des gencives roses, si elles ne le sont pas, c’est qu’il y a un problème.
  • Inspecter les selles de votre compagnon à quatre pattes : si vous voyez directement les vers ou bien des « grains de riz », il faut vous inquiéter.
  • Observer la silhouette de votre chat : son ventre a-t-il l’air plus gros ? Votre animal a-t-il maigri ?
  • Contrôler la quantité de nourriture qu’ingurgite votre compagnon : s’il mange beaucoup moins que d’habitude, c’est peut-être qu’il a des vers.
  • Rester attentif à tout signe de léthargie de la part de votre chat : ce symptôme est l’un des plus parlants chez le chat quant à son état de santé. Si votre animal est apathique, n’attendez pas pour agir avant qu’il ne soit trop tard.

Mon chat a des vers : que faire ?

Si vous constatez que votre chat a des vers, vous pouvez vous rendre en pharmacie ou en magasin spécialisé pour acheter le produit adéquat qui vous permettra de vous débarrasser de cette affection.

Gardez à l’esprit que si vous traitez votre animal contre le ténia, il faudra également le traiter contre les puces, pour éviter que votre animal ne se réinfecte indéfiniment.

N’hésitez surtout pas à vous rendre chez votre vétérinaire si vous avez la moindre question ou si votre animal a montré l’un des symptômes de la liste précédente. Les vers du chat sont très rarement mortels, lorsqu’ils sont identifiés à temps.

Partagez cet article: