Tout savoir sur l'arthrose du chat

Traitement de l'arthrose chez le chat
Arthrose chat

Au fur et à mesure que leur âge avance, les chats, comme les humains, peuvent présenter des maladies causées par la vieillesse. L’arthrose du chat figure parmi ces problèmes de santé, elle qui touche les articulations de votre félin. Maladie de vieillesse par excellence, l'arthrose du chat ne peut malheureusement pas être traitée, mais il est impératif de porter une grande attention au bien-être d'un chat atteint d'arthrose. Nous vous montrerons dans cet article comment détecter cette maladie et comment aider votre ami à quatre pattes pour qu’il ait une vie plus confortable.

Comprendre l’arthrose du chat

80% des chats qui ont passé le cap des 11 ans souffrent d’arthrose. Mais quelle est exactement cette maladie, et comment se traduit-elle ?

Qu’est-ce que l'arthrose du chat ?

L’arthrose est le signe que les articulations du chat vieillissent. C’est une maladie dégénérative qui peut provoquer des inflammations osseuses entrainant des douleurs aux articulations.

Malheureusement, l'arthrose du chat est incurable, tout en étant difficile à déceler chez le chat. Comme c’est une maladie chronique, on ne peut qu’atténuer les symptômes pour améliorer le confort de vie de l’animal, mais jamais faire cesser les symptômes.

Quelles peuvent être les causes de l’arthrose chez le chat ?

Deux faits peuvent entrainer cette maladie chez le félin :

  • Un accident : après par exemple une chute, un traumatisme apparaît et il peut y avoir un endommagement du cartilage qui se trouve dans les articulations.
  • Le vieillissement physiologique du chat : cette cause naturelle est la cause la plus répandue.

Dans un cas comme dans l'autre, l'arthrose du chat est irrémédiable, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas aider un chat atteint d'arthrose.

Les symptômes de l'arthrose du chat

Il n’est pas aisé d’identifier l’arthrose, d’autant plus que le chat ne parle pas et ne montre pas qu’il a mal.

À partir de sa septième année, et surtout lors de sa onzième année, dès que votre animal change de comportement, vous devez l’observer attentivement :

  • Est-il plus agressif ?
  • Ne se laisse-t-il plus caresser ?
  • Est-il plus anxieux ?
  • Joue-t-il ?
  • A-t-il du mal à se déplacer, à monter sur une chaise, à sauter ?
  • Perd-il du poids
  • A-t-il des difficultés à effectuer sa toilette ?
  • Est-il devenu malpropre ?

Si vous avez répondu affirmativement à ces questions, vous devez emmener votre animal chez le vétérinaire pour qu’il puisse effectuer des analyses (éventuellement une radiographie) et établir un diagnostic.

Si la maladie a été confirmée, que pouvez-vous faire pour votre chat ?

Traiter les symptômes de l’arthrose

Si cette maladie est incurable, il est quand même possible de retarder sa dégénérescence et de soulager les douleurs senties par le chat :

  • Améliorer son environnement : vous pouvez lui acheter un bac à litière moins haut. Installez des éléments pour l’aider à grimper, mettez la gamelle au sol, facilitez sa toilette en le brossant régulièrement.
  • Surveillez son poids et son alimentation : le surpoids favorise l’arthrose. Ne lui donnez que des croquettes adaptées à son âge. Faites la chasse aux céréales, aux glucides et aux gras.
  • Offrez à votre chat des séances de physiothérapie et d’hydrothérapie : pour alléger les douleurs, les marches dans l’eau, les massages et les séances de manipulation peuvent être nécessaires.
  • Les compléments alimentaires : des protecteurs de cartilage peuvent être prescrits pour votre animal, sous forme de compléments alimentaires. Vous pouvez en acheter sans ordonnance, mais vous devez quand même demander des conseils d’utilisation à votre vétérinaire.

Les anti-inflammatoires pour chat

Très souvent, les vétérinaires utilisent des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour traiter l’arthrose du chat.

Ces médicaments, accessibles seulement sur ordonnance, sont à utiliser avec précaution, car ils peuvent entrainer des effets indésirables comme des problèmes de toxicité pour les reins. Pour un traitement de l’arthrose à long terme, il est préférable de miser sur les compléments alimentaires comme l’acide hyaluronique ou la glucosamine.

Les oméga 3 représentent une meilleure alternative pour le chat grâce à leurs vertus anti-inflammatoires. La dose que le vétérinaire préconisera dépend de la gravité de l’arthrose et du poids de votre chat. Si les symptômes sont bien traités, le chat pourra se nourrir, jouer et vivre normalement.

Partagez cet article: