Éviter les parasites chez le chat

Puce de chat
Parasite chat

Les parasites du chat peuvent faire souffrir votre animal de symptômes plus ou moins graves. Si certains sont sans danger immédiat pour leur santé, d’autres peuvent entrainer la mort à terme. Il est donc primordial de soigner votre chat lorsqu’il est attaqué par un parasite. Mais la prévention reste encore la meilleure arme de défense. Ainsi, nous vous proposons des conseils pour éviter que votre chat ne soit envahi par un parasite.

Les différents parasites du chat

Il existe plusieurs parasites qui peuvent s’attaquer à votre animal. Voici la liste des parasites du chat les plus communs :

La tique du chat

La tique du chat est l’un des principaux parasites qui peuvent envahir votre chat. On trouve généralement cette dernière en extérieur, plutôt à la campagne qu’en ville. Si la tique n’est pas mortelle, elle peut néanmoins transmettre des maladies qui peuvent entrainer la mort.

Attention, il ne faut pas enlever une tique n’importe comment. Il est important de suivre un procédé bien précis pour éviter d’aggraver les choses. Pour plus d’informations sur le sujet, consulter notre article dédié aux tiques du chat.

Les vers du chat

Votre chat peut également souffrir de vers. Les vers du chat peuvent s’attaquer au système digestif de votre animal, mais aussi plus rarement au système respiratoire de votre compagnon. Les seconds sont généralement bien plus dangereux que les premiers.

Ces parasites provoquent bien souvent des symptômes qui sont visibles, comme les vomissements ou les diarrhées, et qui peuvent grandement affaiblir la santé de votre animal.

Les vers du chat

Votre chat peut également

Les aoutats et les puces

Les aoutats, tous les comme les puces sont des parasites externes qui déclenchent des démangeaisons chez votre animal. Vous pourrez rapidement voir si votre animal en souffre et il faudra également le traiter rapidement pour éviter l’infestation :

  • de votre chat,
  • de votre logement.

Ce type de parasites est également extrêmement contagieux et peut se transmettre d’un animal à un autre, voire de votre chat à vous. Sans danger mortel, ils sont cependant très contraignants.

Le toxoplasma gondii

Le toxoplasma gondii est un parasite qui transmet une maladie : la toxoplasmose. Si cette maladie est sans danger pour le chat, elle peut cependant être transmise à l’homme. Elle n’est pas dangereuse pour une personne en bonne santé, mais peut être mortelle pour le fœtus infesté par l’intermédiaire de sa mère et les personnes aux défenses immunitaires affaiblies.

On estime qu’entre 30 et 50 % de la population mondiale est infestée par cette maladie.

Le ténia

Ce parasite envahit votre chat au moyen des puces. Lorsque votre animal est infesté de puce, c’est à ce moment-là qu’il a le plus de chance d’être attaqué par le ténia. Ce vers s’installe alors dans le tube digestif de votre chat pour se développer.

La plupart du temps, le ténia n’entraine pas de problème digestif, mais une intense démangeaison au niveau de l’anus du chat. Vous pourrez aussi constater dans la litière de votre animal des dépôts ayant la forme d’un grain de riz.

Détecter les parasites du chat

Si certains parasites ne sont pas mortels pour votre chat, ils entrainent cependant bien souvent des symptômes qui affaiblissent la santé de votre animal. Ainsi, la plupart du temps, les parasites internes comme les vers peuvent entrainer :

  • Des diarrhées,
  • Des vomissements,
  • Des problèmes respiratoires,
  • De l’anémie,
  • Etc.

Vous pouvez donc généralement vous rendre compte si votre animal est infesté par un parasite interne.

Pour les parasites du chat externes, comme les puces ou les tiques, vous remarquerez généralement que votre animal se gratte beaucoup plus que d’habitude.

Nos conseils pour éviter les parasites du chat

Voici différents conseils à suivre si vous souhaitez prévenir l’infestation de parasite du chat :

  • Traitez votre animal de façon préventive, avec des produits vendus en pharmacie ou boutique spécialisée.
  • Inspectez le pelage de votre animal régulièrement.
  • N’hésitez pas à consulter un vétérinaire au moindre doute.
  • Nettoyez régulièrement votre intérieur et traitez votre jardin ou vos espaces extérieurs si votre animal sort.

Vous en savez maintenant plus sur les parasites du chat. Si vous souhaitez compléter vos connaissances en matière de santé du chat, nous vous conseillons de vous rendre ici, pour en plus sur les vaccins du chat.

Partagez cet article: