Comment prévenir et soigner les infections urinaires du chat ?

Infection urinaire chez le chat
Analyse microscopique d'une infection urinaire

Tout comme l'homme, les chats peuvent eux aussi souffrir d’infection urinaire, et il est d'ailleurs fréquent qu’un chat qui vit en appartement en souffre. Certains félins peuvent même être atteints par cette pathologie de manière chronique, plusieurs fois par an. Or, les problèmes urinaires chez le chat peuvent avoir des conséquences catastrophiques. Comment reconnaître les signes de l’infection urinaire et comment la traiter ? Toutes les informations concernant l’infection des voies urinaires chez le chat sont à découvrir dans cet article.

Les causes de l'infection urinaire chez le chat

On parle de trouble urinaire chez le chat pour désigner une difficulté à uriner. Si votre chat a du mal à uriner, s'il n'urine plus ou si vous retrouvez du sang dans les urines du chat, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire, car il peut souffrir d'une infection urinaire.

Les origines d'un problème urinaire du chat

Les origines de l’infection urinaire chez le félin peuvent être nombreuses. Cette maladie peut être la conséquence d’une cystite, d’une infection des reins ou de l’urètre. Généralement, une ou plusieurs zones du bas de l’appareil urinaire sont touchées par l’infection.

Les chattes sont plus sujettes à l’infection urinaire, car leurs urètres sont plus courts que ceux des mâles. L’appareil urinaire du félin est normalement stérile. Mais quand les défenses immunitaires de l’animal sont affaiblies, il se peut que des bactéries remontent dans les voies urinaires depuis l’extrémité de l’urètre, pour se développer dans l’appareil urinaire.

Important : ne négligez pas la gravité de troubles urinaires chez le chat. Si un problème urinaire persiste, les reins de l'animal peuvent vite être affaiblis, et le danger de mort n'est pas à négliger.

Quels sont les facteurs qui favorisent le développement de l’infection urinaire féline ?

Outre les femelles, les chats âgés de plus de 10 ans sont plus sujets aux infections urinaires. À cet âge, la maladie est le signe de complications d’autres pathologies présentes chez l’animal. Mais l’infection urinaire peut survenir bien plus tôt.

Une infection urinaire qui survient de façon ponctuelle est acceptable. Mais dès lors que le chat en souffre de façon répétitive, il faut chercher les causes de la pathologie. Ainsi, les facteurs qui favorisent l’apparition de cette infection sont :

  • L’obésité du chat,
  • La présence de calculs dans l’appareil urinaire,
  • La mauvaise alimentation,
  • Le diabète,
  • La présence de tumeurs,
  • Une maladie ou une malformation de l'appareil urinaire.

Dans tous les cas, seul un vétérinaire peut diagnostiquer une infection urinaire chez le chat.

Sang dans l’urine du chat : un des symptômes de l’infection urinaire

L’hématurie ou les traces de sang dans les urines de l’animal sont un des symptômes les plus courants qui signalent l’infection urinaire. Mais d’autres symptômes peuvent l’accompagner :

  • Léthargie du chat
  • Dysurie : cela peut être soit l’absence de miction, soit sa diminution.
  • Malpropreté : parfois, le chat fait ses mictions dans des endroits inhabituels comme sur le canapé, dans le sol ou dans l’évier.
  • Difficultés à uriner : l’animal éprouve des douleurs quand il urine, ou reste plusieurs minutes en position, preuve qu'il a du mal à uriner.
  • Blocage complet ou partiel de l’urètre

Une infection urinaire chez le chat entraîne souvent une léthargie de l'animal. C'est un signe très alarmant, qui indique que votre chat souffre le martyre. Consultez alors un vétérinaire en urgence !

Mon chat fait pipi du sang : que faire ?

Vous remarquez du sang dans les urines de votre chat et d’autres comportements anormaux ? Vous devez l’emmener chez le vétérinaire au plus vite pour un diagnostic précis :

  • L’infection urinaire peut être confirmée après une analyse bactériologique de l’urine de l’animal. L’identification des germes responsables est importante, car cela permettra de prescrire les antibiotiques adaptés.
  • Comme chez l’homme, le traitement par antibiotique se fait avec précaution pour ne pas favoriser la résistance des germes. Normalement, le traitement varie de 7 à 10 jours s’il s’agit d’une infection simple. Mais si d’autres organes comme les reins sont touchés, le traitement peut s’allonger.
  • D’autres types de traitements peuvent être associés à l’antibiotique. Ce sont les acidifiants urinaires, les antispasmodiques et la réhydratation.
  • Dans des cas extrêmes, la chirurgie est préconisée par le vétérinaire.

On gardera à l'esprit que du sang dans les urines du chat n'est pas un symptôme à prendre à la légère. Sans traitement immédiat, votre chat pourrait mourir.

Empêcher les récidives de problème urinaire du chat

Pour éviter que l’infection ne réapparaisse, il y a certaines conduites à respecter, surtout du côté de l’alimentation et de l’hydratation de l’animal :

  • Faites en sorte que le poids du chat soit toujours correct.
  • Contrôlez la nourriture que vous lui donnez. La nourriture en boîte est la plus adaptée. Si votre chat est nourri aux croquettes, faites en sorte qu’il s’hydrate le plus souvent possible et donnez-lui de petites quantités d’aliments humides.
  • Méfiez-vous des croquettes pour chat d'entrée de gamme. Elles favorisent l'apparition de calculs rénaux chez le chat.
  • Installez une fontaine à eau, qui peut faciliter l'hydratation du chat (l'eau courant d'une fontaine est plus attirante que l'eau d'une gammelle).
  • Si vous avez chez vous plusieurs chats, disposez plusieurs litières pour ne pas favoriser le développement des mauvais germes.

Vous savez désormais tout sur l'infection urinaire du chat. N'oubliez jamais que votre vétérinaire reste votre premier conseiller en cas de problème urinaire du chat.

Partagez cet article: