Le typhus du chat: les symptômes et les traitements !

Typhus du chat : les essentiels à savoir
Tout savoir sur le typhus du chat

Maladie du chat très dangereuse, potentiellement mortelle si elle n'est pas traitée dans les temps, le typhus du chat tend de nos jours à se raréfier. Cependant, y sont toujours particulièrement exposés : les chatons, les chats errants, les chats vivant en communauté ainsi tout simplement que les chats non vaccinés. Via notre article du jour, découvrez-en plus sur cette affection, apprenez à repérer les symptômes de cette maladie, ainsi que les recours en termes de traitements.

Le typhus du chat, concrètement.

Le typhus du chat est une maladie virale qui résulte de l'infestation par le chat d'un virus de la famille des parvovirus.

Très contagieuse, cette affection féline se transmet par différentes voies :

  • Par le biais des sécrétions,
  • Via les déjections,
  • Par voie fœtale (transmission de la mère infectée à son chaton dans le ventre),
  • Par les puces (retrouvez via cet article comment (enfin) venir à bout des puces de votre chat !),
  • Par le contact avec des objets souillés,
  • Par ailleurs, un individu ayant manipulé un chat malade peut également le transmettre à son chat par cette même voie.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

D'emblée, il faut tout d'abord savoir que le délai d'incubation du typhus est de 2 à 5 jours. Au delà de ce délai, la maladie se manifeste selon 3 formes différentes en fonction de son degré de gravité, lesquelles ont chacune leurs symptômes propres.

Ainsi, on retrouve :

La forme de typhus suraiguë

Si le typhus effraie à ce point tous les amis des chats, c'est qu'il existe sous une forme extrêmement dangereuse : la forme suraiguë.

Pour cette forme de typhus, qui est comme son appellation le laisse entendre la forme la plus grave et la plus violente de la maladie, le constat des symptômes est quasi impossible, la maladie tuant en quelques heures seulement sans qu'il y ait le temps de faire quoi que ce soit.

À savoir : cette forme de la maladie touche surtout les jeunes chatons non vaccinés.

La forme de typhus aiguë

Touchant surtout les chats jeunes adultes et les chatons, la forme de typhus aiguë a comme symptômes :

  • L'abattement du chat, sa prostration.
  • Une perte d'appétit visible du chat (peu importe le type, la texture de nourriture qui lui est donnée : croquettes, pâtées ou sachets fraîcheur).
  • Des vomissements.
  • Des diarrhées hémorragiques.
  • Une déshydratation intense du chat.

Cependant, pour cette forme de la maladie, la guérison est tout à fait possible en plusieurs semaines avec les traitements appropriés.

La forme de typhus subaiguë

Cette forme de typhus est celle qui est la moins grave parmi les 3 paliers identifiés de cette maladie. Celle-ci se manifeste en premier lieu par une diarrhée chronique. Habituellement non diagnostiquée, l'auto-guérison est là aussi possible.

Quels sont les traitements pour le typhus du chat ?

A vrai dire, on ne peut parler de traitements à sens propre pour le cas du typhus du chat. Les vétérinaires, lorsqu'ils se trouvent confrontés à cette maladie prescrivent essentiellement :

  • Des anti-diarrhéiques,
  • Des anti-vomitifs,
  • Ainsi que des antibiotiques pour contrer d'éventuelles surinfections bactériennes.

Cependant, il faut savoir que ce type de traitements a surtout vocation à atténuer les symptômes plutôt que de traiter en profondeur la maladie. Et sachant que le taux de guérison du chat, ses chances de survie se situent entre 10 et 50 % après contraction de cette affection virale, ce rétablissement sera surtout fonction de son état de santé général.

Toutefois dans certains cas, l'hospitalisation de l'animal peut aussi être la solution, notamment lorsque les vétérinaires jugent indispensable pour le remettre sur pied, de réhydrater celui-ci et de lui apporter des compléments alimentaires enrichis en vitamines et en énergie

Pour prémunir efficacement votre chat de la maladie féline qu'est le typhus, une seule solution est véritablement sûre : la vaccination. Pour prévenir cette maladie, le vaccin contre le typhus se prodigue au chat la première année à raison de deux injections à 3 semaines d'intervalle puis un vaccin de rappel les années suivantes est recommandé annuellement.

À savoir : un chat jeune adulte sera mieux en mesure de se rétablir de cette infection qu'un chat âgé, lequel aura des défenses immunitaires largement amoindries.

Partagez cet article: